Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Newsletter du 16 janvier 2023

17 Jan 2023 | Newsletter

« Le hasard a fait mieux que nous tous, ma petite ! »

Vous aurez reconnu ici la plume de Beaumarchais dans Le Mariage de Figaro. Beaumarchais, c’est aussi celui qui fait dire à Suzanne, s’adressant à Figaro : « J’aime ta joie, parce qu’elle est folle ». Et Figaro plus tard de rétorquer, « En fait d’amour, vois-tu, trop n’est même pas assez. » Voici donc venue une semaine où il nous sera certainement impossible de nous ennuyer, car comme Chérubin, on pourra dire : « J’emporte à mon front du bonheur pour plus de cent années de prison ». L’avantage, c’est que nous, nous ne sommes pas en prison, mais bel et bien libres. La liberté s’insère dans la nécessité, nous dira Bergson, et la tourne à son profit. C’est toute la différence entre le crustacé et nous. Saviez-vous d’ailleurs que les crustacés ont un point commun avec les arachnides ? Leur squelette est externe ! Puisque nous voici plongés dans les Sciences de la Vie et de la Terre, laissez-moi vous poser quelques questions : quand est apparue la reproduction sexuée ? Les rainettes sont-ils des animaux solitaires ? Et maintenant, place à la physique : connaissez-vous l’origine de l’expression « électron libre » ? C’est maintenant au tour de l’historie de l’art : Vénus anadyomène, d’accord, mais que signifie anadyomène ? Et au tour de l’histoire : savez-vous de combien de morts est responsable cette politique qui fut appelée la politique du grand bon en avant ? Une autre question pour la route : quel fut le premier président américain à se rendre en Chine ?

Je vous quitte sur une phrase à méditer.

Le Spleen et l’Idéal sont le recto et le verso du souvenir.

Je vous souhaite une semaine où tels des électrons libres, vous seriez fou de joie, et où en fait d’amour trop ne serait jamais assez.